Après la publication de mon livre

Vends ton livre : 6 conseils pour faire de ton livre un succès

Alors, concernant la vente de ton livre…

Tu penses qu’écrire un livre est difficile ? Attends de le vendre : c’est là que le vrai travail commence. Du moins, c’est l’impression que beaucoup ont. La raison en est, selon notre expérience, que la plupart des auteurs auto-édités adoptent tout simplement la mauvaise approche pour vendre leurs livres. Ce qu’on entend par “mauvaise approche” se déroule ainsi : l’auteur publie son livre sur les canaux de vente choisis, l’annonce sur les réseaux sociaux, et attend gentiment que les gens achètent son livre. On préfère te prévenir tout de suite : ça ne fonctionne pas comme ça. Il y a beaucoup trop de publications chaque jour pour que les gens s’intéressent d’eux-mêmes à ton livre. Si tu veux que ton talent d’écriture soit rentable, il va falloir se retrousser les manches. Ne t’en fais pas, tu n’es pas obligé.e de t’y mettre tout de suite : tu peux attendre d’avoir fini de lire cet article !

Commençons par le commencement : avant même d’avoir un livre fin prêt pour la vente, tu dois le commercialiser autant que possible. Ceci dit, tu en es sûrement déjà bien conscient.e, puisque tu as sans nul doute déjà lu notre guide de marketing du livre pour débutants ; très efficace pour te lancer. Comme cet article porte spécifiquement sur les ventes, nous n’aborderons pas l’étape marketing ici. Sache toutefois que les conseils que nous partageons avec toi dans cet article seront moins efficaces si tu n’as pas déjà investi du temps et de l’énergie en matière de marketing. De fait, les deux premières étapes des processus de vente et de marketing se rejoignent : l’identification de ton public cible, ou de ton créneau.

1. Identifie ta cible

Cette première étape est vraiment facile, car tu devrais déjà l’avoir faite lors de l’élaboration de ta stratégie marketing. Pourquoi est-ce qu’on n’arrête pas de te parler de public cible dans tant d’articles ? Parce que c’est vraiment, vraiment important. Voilà pourquoi. On n’insistera jamais assez sur ce point. Alors si tu penses avoir déjà assez lu sur ce sujet : détrompe-toi ! Sinon tu peux aussi passer ce point, on peut l’accepter exceptionnellement.

Tu peux également passer ce point si tu as déjà identifié ton public cible (bravo!). Si ce n’est pas le cas, reste là où tu es, on va t’expliquer comment procéder.

C’est vraiment nécessaire de déterminer un public cible ? Et si je veux vendre mon livre à n’importe qui ?


La réponse courte, c’est que oui, c’est nécessaire. Tu n’es pas un vendeur de porte à porte. Tu ne peux pas vendre ton livre à tout le monde car :

  1. C’est littéralement impossible
  2. Tout le monde ne va pas être intéressé et personne n’aime les vendeurs insistants

Alors comment éviter de perdre ton temps et ton énergie à essayer de vendre un livre à des gens qui n’en voudront jamais ? Commence par faire des recherches pour savoir qui pourrait potentiellement être intéressé, et quel est le meilleur moyen de les atteindre. Nous en avons déjà parlé : ça fait partie de ta stratégie marketing que tu devras lancer pendant la rédaction de ton livre, et non après. Maintenant, tu te demandes peut-être : comment procéder si cette étape est passée à la trappe ? Où trouver tes potentiels lecteurs ? Voyons voir… 

Trouver son public


Pour commencer, imagine le type de personne pour qui ton livre pourrait apporter une solution à un problème, ou une réponse à une question. Si ton livre est un roman d’amour qui se déroule à Vienne au 18ème siècle, tu devrais essayer de trouver des personnes ou des communautés intéressées par cette combinaison de période, de genre et/ou de lieu. On peut supposer que les membres de ces communautés ont du mal à trouver de nouveaux livres pour s’occuper. Dans le même ordre d’idées, si ton livre explique comment lancer une boutique de tulipes en ligne, tu trouveras un public très intéressé parmi les fleuristes entrepreneurs qui se rassemblent en ligne.

Une fois que tu as identifié la communauté qui profitera le mieux de la solution que tu proposes, il est temps de faire une petite prospection. Redit est un excellent outil pour commencer : il existe des sous-groupes rassemblant à peu près tous les intérêts et philosophies imaginables. Si tu ne trouves pas de communauté suffisamment spécifique (comme une communauté dédiée aux fleuristes entrepreneurs par exemple), ce n’est pas la fin du monde. Tu peux alors opter pour une communauté plus générale (entrepreneurs tout seul c’est bien aussi).

À quoi ça sert tout ça ? Il s’agit de mettre toutes les chances de ton côté pour rendre ton livre le plus attrayant possible. Tes efforts de marketing permettront de faire connaître ton livre au sein des communautés concernées. Partons ici du principe que la présence de ton livre soit donc bien établie dans l’esprit de ton public cible. Le temps est maintenant venu de leur montrer que la solution qu’apporte ton livre mérite leur argent si durement gagné. Tu te demandes comment?

2. Offre des extras

Soyons honnêtes : nous avons tous du mal à résister aux offres gratuites ou aux offres 2 pour 1. Alors utilise cela à ton avantage et propose des offres pour ton livre. Aussi cliché que cela puisse paraître, la seule chose qui te limite ici, c’est ton imagination. Sers-toi de la notoriété de ton livre et de ton public cible pour lancer des offres combinées auxquelles tes futurs lecteurs ne pourront résister.

Par exemple, s’il s’agit d’un livre de développement personnel, tu peux publier un cahier de mise en pratique qui l’accompagne. Cela permettra aux lecteurs de s’engager activement dans ton livre au fur et à mesure qu’ils progressent dans le cours que tu leur fais suivre. Offre ce cahier gratuitement à tes lecteurs pour leur apporter une valeur ajoutée. Si tu écris de la fiction, tu peux faire quelque chose de similaire en publiant un livret supplémentaire qui contient des chapitres « supprimés ». La fantaisie est un genre qui s’y prête très bien, car tu peux composer une sorte d’album qui représente le décor de l’univers que tu as créé. Si cette méthode ne t’inspire pas, tu peux aussi simplement créer une version électronique de ton livre imprimé pour l’offrir en ebook à tes lecteurs. Puisque tu peux publier et télécharger ton ebook gratuitement via notre site, c’est là un outil promotionnel qui vaut le détour.

Si tu te sens particulièrement ambitieux.se, tu peux également faire imprimer des marque-pages et les envoyer aux clients (peut-être en échange d’une photo de leur confirmation de commande). Bien sûr, un marque-page n’a rien d’extraordinaire, mais il apporte une touche personnelle et montre aux clients que tu apprécies qu’ils aient acheté ton livre. Une telle marque d’appréciation peut être très utile !

Ce ne sont là que quelques exemples de ce que tu peux faire pour ajouter de la valeur à ton livre. Ces différentes possibilités dépendent bien sûr de ton livre et des ressources dont tu disposes. Si tu as bien étudié ton public cible, tu devrais parvenir à lui proposer une bonne incitation à l’achat.

3. Contacte les libraires locales

Tu as donc ton livre. Il est prêt à être publié. Imprime quelques copies et apporte-les à la librairie du coin. Engage la conversation avec la personne responsable ; présentes-toi et présente ton livre. Demande s’ils seraient intéressés de le stocker et propose-le à un prix fortement réduit (sinon ils ne seront pas intéressés). Tu peux aussi le leur proposer gratuitement, en espérant qu’il soit suffisamment intéressant pour que les clients l’achètent. Si tes exemplaires sont tous vendus, il y a de fortes chances que la librairie soit prête à t’acheter des copies supplémentaires.

4. Enregistre une vidéo promotionnelle

Si tu es à l’aise devant la caméra, alors tu as là une alternative moderne à la présentation en librairie. Au lieu d’essayer de convaincre un libraire sceptique, cette méthode t’amène directement sur l’écran de tes futurs lecteurs. Ainsi, tu es directement en contact avec ton véritable public cible ; ce qui signifie bien entendu que tu gagnes plus d’argent par exemplaire vendu que si tu vendais via une librairie.

Pourquoi prendre la peine de se filmer ? Bon, partons déjà du principe que si tu ne te sens pas très sûr de toi en tant que présentatrice ou présentateur, tu devrais faire abstraction de ce point. Un discours commercial nerveux et hésitant fera certainement plus de mal que de bien. En revanche, si tu as confiance en ta rhétorique, c’est une méthode qui peut très bien fonctionner.

La raison pour laquelle ça marche aussi bien est très simple : le public est plus sensible aux contacts personnels. L’époque des annonces stériles, corporatives et standardisées est révolue : les gens n’y croient tout simplement pas. Tu vas avoir intérêt à partager avec eux ton parcours d’auteur et à leur montrer à quel point tu es passionné.e par ton projet. Bien sûr, tu dois leur donner un aperçu attrayant de ce qu’ils peuvent s’attendre à lire, mais ne néglige pas la touche personnelle ! Il est aussi toujours bon d’exprimer ta gratitude : tes futurs lecteurs te font une belle faveur, ne l’oublie pas ! N’oublie pas non plus de mentionner tous les extras que tu as choisis d’inclure, qu’il s’agisse d’une version ebook gratuite ou d’un marque-page. Enfin, dirige-les vers le canal de vente de ton choix !

Une fois ta vidéo fin prête, tu la posteras là où tu sais que ta communauté (public cible préalablement étudié) se rassemble. Invite-les à la partager ; les ambassadeurs sont toujours d’une grande aide dans la commercialisation de livres.

5. Organise une fête pour le lancement de ton livre

Soyons clair : quelles que soient tes ambitions, marquer le lancement de ton livre par un bel événement devrait toujours figurer sur ta liste. Profiter de l’effet commercial d’un tel événement, c’est la cerise sur le gâteau (mais une très belle cerise quand même). Oui, tu as là une solide opportunité de vente devant toi. Tu devrais réserver quelques exemplaires pour les distribuer à des personnes clés, mais tu peux aussi profiter de l’occasion pour lancer quelques ventes. Tu peux choisir de rendre les choses un peu plus traditionnelles en proposant un prix fixe, mais tu peux tout aussi bien mettre en place une pile de livres disponibles pour ceux qui laissent un montant de leur choix. Les tables “payez ce que vous voulez” peuvent générer des dons très généreux de la part de personnes qui veulent ta réussite.
Bien entendu, la clé de cette stratégie est de s’assurer que tes invités passent un bon moment. Si ce n’est pas le cas, ils ne seront pas vraiment d’humeur généreuse. Partons du principe qu’organiser une soirée agréable et attrayante, c’est dans tes capacités.  Prévois des activités dynamiques et intéressantes, comme des prises de parole, des lectures, des présentations vidéo et des invités spéciaux. Assures-toi également de disposer d’une quantité suffisante d’en-cas et de boissons pour que l’ambiance soit bonne… Considère cela comme une fête d’anniversaire pour ton livre ! On ta concocté une liste concise qui reprend tous les éléments clés pour une soirée de lancement réussie.

6. Demande-toi comment vendre ton livre ; pas juste un livre

Quel que soit le nombre de conseils que nous donnons dans un article comme celui-ci, ils resteront toujours assez généraux. On te montre par où commencer, avec un tas de moyens différents pour atteindre tes objectifs de vente, mais la seule personne qui identifiera le bon chemin à suivre pour y parvenir, c’est toi. C’est pourquoi il est très important que tu n’utilises pas ces conseils comme une liste à suivre absolument, point par point. Vois plutôt cela comme différents outils que tu peux trier selon tes préférences, de manière à créer ta propre boîte à outils, spécialement conçue pour vendre ton livre. 

Certains outils sont mieux adaptés aux livres de développement personnel qu’aux livres de fantaisie, et vice-versa. D’autres sont limités par ta localisation, ou dépendent d’un certain budget. Bien sûr, il existe aussi d’autres outils qui n’ont pas été mentionnés ici, et qui pourraient convenir parfaitement à ton livre. C’est pourquoi tu dois te concentrer sur ton livre et sur la meilleure façon de le vendre. Il n’y a pas de solution universelle. Ce que tu peux faire, c’est utiliser ces conseils comme des repères qui peuvent te conduire à un plan de vente plus vaste et plus sophistiqué. Mélange-les, ajoute ou supprime des éléments si nécessaire. La seule mauvaise technique est de ne rien faire et d’espérer que ton livre se vende tout seul !

Et maintenant, zou, au travail !


Si tout s’est déroulé comme prévu, cet article t’a donné quelques conseils utiles pour vendre ton livre. Utilise les conseils et outils présentés dans cet article pour élaborer une stratégie de vente adaptée à ton livre. Si cela te semble difficile pour le moment, ne t’inquiète pas. Laisse tes pensées mariner un peu, et si tu n’arrives toujours pas à progresser, pourquoi ne pas nous envoyer un mail ou un message sur Facebook ou Instagram ?

N’oublie pas de consulter nos autres articles, tout aussi intéressants, en consultant notre blog (que tu auras partagé avec tous tes amis écrivains) !

Menu