Avant la publication de mon livre

Quelles polices utiliser pour son livre ?

Chez Monbeaulivre.fr, nous savons que nombreux sont les auteurs auto-édités qui font face à des difficultés techniques lors de l’écriture de leur ouvrage. Écrire un livre est déjà assez compliqué sans que l’on doive se triturer les méninges sur certains aspects qui, en soi, ont peu de liens avec la seule écriture. Mais ne crains rien, nous sommes là pour t’aider à y voir plus clair ! Dans cet article, nous te parlons du choix de police pour ton livre. Lors de la création de ton livre auto-édité, le choix des polices de caractères est l’un des défis les plus importants que doit relever un auteur mais tu dois aussi savoir qu’il ne suffit pas de choisir une seule police. Tu dois en choisir une pour la typographie de la couverture, le dos de la couverture, l’index, l’histoire, le titre des chapitres… tout doit être passé au crible ! Les auteurs qui apprécient le design de leur livre devraient choisir plus d’une police pour leur livre. Nous avons ainsi décidé de te proposer cet article.

Les polices avec empattement Serif sont généralement considérées comme étant meilleures pour la lecture de textes longs imprimés tels que les romans. Rappele-toi que les polices Serif ont une terminaison finale dans chaque lettre, ce qui crée une ligne droite imaginaire qui facilite la lecture et empêche le lecteur de se perdre ou de confondre les lignes. Ceux qui n’ont pas cette terminaison finale sont plus typiques des pages web et sont les Sans Serif.

police serifa

Tous les journaux, livres et la plupart des magazines utilisent une police Serif. Tu dois également garder à l’esprit que dans les polices Serif, il existe des centaines de polices différentes.

Sachant que les livres sont comme les journaux, dans le sens qu’ils possèdent de longs textes et que le lecteur passe beaucoup de temps à lire, les deux textes devraient toujours être en serif. Mais, la couverture et le synopsis sont différents, nous verrons cela plus tard.

Quelles polices Serif utiliser pour son livre ?

Chez Monbeaulivre nous te recommandons fortement de NE PAS utiliser de polices décoratives/fantaisistes. Aussi originales qu’elles puissent paraître, elles ne conviennent pas pour des textes longs et difficiles à lire. La preuve en image :

Texte difficile à lire

Nous ne recommandons pas non plus d’utiliser la célèbre Times New Roman car c’est la police typique des journaux, où l’espace est limité. Voyons donc les polices Serif les plus recommandables :

Garamond

C’est l’une des polices les plus connues et les plus utilisées dans les livres. Elle est très confortable à lire. Elle a été créée au XVIe siècle par Claude Garamond. Au fil du temps, la police Garamond s’est ramifiée en plusieurs versions similaires, mais elles conservent toutes l’essence originale :

Garamont font

Baskerville

C’est une variante gratuite de la police Caslon. Baskerville a été créée en 1757 par John Baskerville :

baskerville font

A part Garamond et Baskerville, il y en a d’autres qui conviennent parfaitement :

  • Adobe Caslon Pro
  • Géorgie
  • Palatino
  • Sabon
  • Utopia

Tu remarquera que toutes ces polices se ressemblent mais tu dois garder à l’esprit que leurs caractéristiques communes sont les plus confortables à lire et les plus belles pour un texte imprimé.

Quelle police utiliser en fonction du genre de ton livre ?

Pour la fiction littéraire : Baskerville

Ecriture Baskerville exemple

Pour la fiction romantique : Sabon

ecriture Sabon exemple

Pour les thrillers : Garamond

ecriture Garamond exemple

Pour les textes universitaires ou de non-fiction : Caslon

écriture Caslon exemple

Pour les textes d’intérêt général tels que les magazines : Utopia

écriture utopia exemple

Si tu as des questions sur les polices de caractères, tu peux nous contacter par e-mail, nous serons ravis de t’aider : info@monbeaulivre.fr

Tu veux essayer de nouvelles polices de caractères ? Découvre comment les installer en lisant: « comment télécharger des polices de caractères« .

Dans la même veine, nous te conseillons également la lecture de « Comment préparer son manuscrit soi-même avec Microsoft Word ? » afin de pouvoir sereinement faire face aux aspects les plus techniques de l’auto-édition.

Si tu as aimé cet article de blog, n’hésite pas à nous suivre sur nos réseaux sociaux  !

logo instagram vendre un livre

vendre un livre logo facebook

Menu